• DE LA FRANCE - Les chemins de terre

    La 4ème de couverture :

    « Et la France, dans tout ça ? (...) Mais la France,  ça n'existe plus ! (...) Alors la France, ça pourrait ainsi se terminer ? (...) Mais qui donc a intérêt à voir disparaître la France ? (...) Alors que la France a donné à l'Humanité tant de signes précurseurs d'une grandeur à naître ? (...) Et,  tout à coup,  la source aurait tari ?».

    Véritable hymne à la France, Les chemins de terre nous plonge dans les sentiers magnifiques des Pyrénées, où Hélène - institutrice en sabots - entreprend chaque jour de rejoindre son école pour enseigner la France à ses petits paysans.  La nature s'offre alors en déclinaisons poétiques et littéraires, comme un hymne à la culture française.

    Le narrateur peut alors convoquer ses propres souvenirs, quand lui-même - enfant - découvrait en secret, au cours de longs étés, la bibliothèque de l'école communale abandonnée.

    En promeneur solitaire, comme le célèbre Jean-Jacques, le narrateur entreprend ainsi un véritable pèlerinage.

    Plusieurs rencontres vont l'amener à décliner les questions essentielles de notre temps : la fin de la France , la mondialisation, le partage des richesses, l'écologie, l'éducation, le renouveau religieux et spirituel... pour découvrir que la France a fourni - sur tous ces sujets et depuis des siècles - plusieurs pensées parmi les plus abouties. Et tout naturellement, quand un hippie alter-mondialiste s'exclame : « La France ? Mais ça n'existe plus ! », le vieux maire ainsi que le promeneur peuvent répondre en cœur par une magnifique démonstration.

    Par ce premier roman politique, Jean-Luc Pujo nous offre un hymne à la puissance de la pensée française comme une critique décapante de la pensée dominante. Ce roman s'inscrit dans une série De la France. Après le corps - Les chemins de terre -  l'auteur abordera dans Les allées du Luxembourg, l'analyse de la tête-capitale, Paris. Rejetant toute lecture maurassienne, l'auteur inscrit sa lecture française dans la fidélité à Charles Péguy et Auguste Comte pour lesquels il avoue sa plus profonde admiration.


  • Commentaires

    1
    Coblan Gilbert
    Lundi 25 Août 2008 à 12:01
    Le roman politique de la rentrée 2008 ?
    Admirablement écrit, ce roman m'a beaucoup surpris.Le style trés poétique est un régal. Quand au débat lancé sur l'actualité de l'Idée France, c'est une invitation à une profonde réflexion sur notre culture, notre société face à la mondialisation libérale : un débat passionnant ! Trois heures de lecture d'un trait et mille questions ... à quand le tome II annoncé ?
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Sylvie Desbord
    Lundi 25 Août 2008 à 18:23
    Pour Moi, OUI !
    Roman surprenant pour un tout premier essai ! Le style est poétique à souhait. Un vrai régal. Le récit surprenant nous entraine sur les chemins des Pyrénées, où le pèlerinage sera source de rencontres et de dialogues sur un sujet essentiel pour l'auteur : La France aujourd'hui ! Quel avenir ? s'il existe ! Beaucoup de questions, des réflexions profondes illustrées par des auteurs classiques... Le tout servi par une langue admirable. Merci à la presse régionale ( Dépêche du Midi) de m'avoir présenté ce jeune auteur ! Si vous aimez la réflexion politique et la langue française, je vous le conseille sans hésitation ! Sylvie
    3
    canta Nicolas
    Mardi 26 Août 2008 à 11:46
    rentrée littéraire
    Un peu de frais dans cette rentrée litteraire. Je ne connaisais pas le style "roman politique" mais franchement je suis conquis !!! Ce livre est etonnant car bien que ce soit un ROMAN il m'a vraiment fait reflechir. Mon point de vue sur l'école est completement modifé. Ce n'est pas un roman qui laisse indifferent ... Encore Bravo Canta
    4
    lea
    Mardi 26 Août 2008 à 11:50
    Un bon roman politique
    Voila un livre qui fait reflechir a des sujets grave comme la mondialisation, le role de l'ecole dans la republique dans une ambiance de sud ouest et dans un pur style romanesque. Un grand bravo a l'auteur.
    5
    MALDRY
    Jeudi 28 Août 2008 à 09:37
    Rentrée littéraire
    Voilà un étonnant roman pour cette rentrée littéraire ! La France est une idée moderne ! Beaucoup de référence, de poésie ... trés riche. Une véritable découverte pour cette une rentrée littéraire 2008 ! Comment rencontrer l'auteur et où ? Merci !Cécile
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :